Skip to main content

Believe : la plateforme Snowflake au service des artistes et labels indépendants

Believe, l’un des leaders mondiaux du marché de la musique numérique, a fait le choix de la solution Snowflake Data Cloud™ afin d’industrialiser le sourcing, l'enrichissement et l'exploitation des données issues de la diffusion des œuvres de ses artistes sur plus de 150 plateformes de streaming. Pour la DSI, la plateforme Snowflake constitue un socle technique fiable, performant et durable, capable d’accompagner l’entreprise dans sa croissance, sur tous les continents.

La data au cœur de la croissance de Believe
Believe est présent dans plus de 50 pays, avec quelque 1 400 salariés qui accompagnent au quotidien, plus d’un million d’artistes à tous les stades de leur carrière et dans tous les genres musicaux parmi lesquels Jul, Petit Biscuit, Vianney, Dja Dja et Dinaz, Jeanne Added, ou des labels comme Nuclear Blast et Naïve. Véritable trait d’union entre les artistes et plus de 150 plateformes de streaming, Believe a pour mission, depuis sa création en 2005, d’accompagner des artistes et des labels indépendants dans leur développement digital ainsi que de distribuer et promouvoir leur création musicale. En 2021, l’ensemble des œuvres du label ont engendré 547 milliards de vues sur YouTube et 224 milliards de streams sur les 9 principales plateformes de streaming. Au total, plus de 850 millions d’euros ont été générés par les ventes de musique digitale. 

Entreprise du digital par essence, Believe a construit sa croissance sur la maîtrise de la donnée autour de la forte volumétrie d’une unité d’œuvre (UO) de taille restreinte : l’œuvre musicale. Et les données liées à chacune de ses œuvres sont nombreuses et constamment évolutives : dans quelles playlists l’œuvre est-elle présente ? Qui a écouté ? À quel moment ? Qui a « liké » ? Etc. 

Les données sont devenues essentielles dans la carrière des artistes comme véritable outil de marketing d’engagement d’audience et de développement, à condition qu’elles soient disponibles rapidement, facilement compréhensibles et exploitables. 

Believe : vers une plateforme de données homogène, disponible et performante
Depuis plusieurs années, des initiatives autour de la donnée ont été lancées par les data analysts de Believe, au sein de plusieurs départements , sur les infrastructures legacy. Ces projets en mode test & learn sur les architectures existantes ont permis de gagner en efficacité et en innovation à l’aide de données actionnables. Cependant, la disponibilité et les performances restaient limitées, pour un coût relativement élevé. 

Ainsi, en 2020, la Direction des Systèmes d’Information de Believe a décidé de construire une véritable plateforme de données capable d’ingérer l’intégralité des data issues des plateformes musicales. 

« En parallèle, c’est tout un plan de gouvernance de la donnée que nous mettons  en place, rappelle Stéphane Giauque, Data VP Engineering chez Believe. Seules des données reposant sur des usages et documentées doivent intégrer la data platform ». Les notions de disponibilité et de performances de la plateforme revêtent une importance capitale, notamment pour rassurer les utilisateurs, qu’ils soient artistes, labels ou encore experts en marketing digital et ainsi favoriser son adoption..

Pour répondre à l’ensemble de ces critères, Snowflake s’est alors imposée comme la solution la plus pertinente par l’équipe de Believe pour construire la plateforme de données de l’entreprise, sur les infrastructures AWS. « Snowflake était la plateforme idéale pour répondre à nos ambitions importantes à l’échelle du Groupe » se souvient Stéphane Giauque. Au lancement, l’équipe s’est fixé 3 mois pour cadrer le projet fin 2020, puis les 6 premiers mois de 2021 pour construire les fondations stables de la future plateforme.

La plateforme Snowflake, un argument de recrutement
Particulièrement utiles aux artistes, aux labels autant qu’aux experts en marketing digital  en charge de leur accompagnement chez Believe, les données d’audience quotidienne d’une vingtaine de plateformes musicales , parmi lesquelles Spotify, Deezer et Youtube, constituent le premier cas d’usage, destiné à matérialiser le Proof-of-Concept de la plateforme de données. Au total, ce ne sont pas moins de 700 millions de lignes à traiter quotidiennement, et à mettre à disposition des artistes et des labels sur leur tableau de pilotage , avec reprise de 5 ans d’historique.

« Sur notre legacy, jusqu’à  30 heures étaient nécessaires pour certains traitements d’ingestion, ce qui n’était pas acceptable, souligne Stéphane Giauque. En migrant vers Snowflake sur AWS, le même traitement s’opère désormais en 45 minutes, offrant une bien meilleure réactivité dans le pilotage des stratégies de sorties musicales au service des  artistes et des experts digitaux de Believe  ».  Au lancement, les équipes de la DSI ont fait le choix  de l’auto-formation de la plateforme Snowflake via les outils d’e-learning et la documentation « de très bonne qualité ».« Puis, à mi-parcours, nous avons enrichi l’accompagnement avec le programme Snowflake 360, nous permettant de bénéficier à nos côtés d’un expert Snowflake pour une optimisation de l’utilisation de la plateforme. Le calendrier était parfait pour nous, détaille le Data VP Engineering : nous maîtrisions déjà la plateforme Snowflake et avons pu travailler sur des cas d’usage très avancés ».


Après ce POC aux résultats particulièrement spectaculaires, notamment pour les artistes, labels et experts digitaux de Believe, la seconde moitié de 2021 a été  consacrée à l’élaboration de nouveaux cas d’usage et à la livraison  de nouvelles fonctionnalités. À cette occasion, l’équipe fait le choix d’une toute nouvelle organisation de type agile, incluant quatre squads, avec des enjeux de time de market, de qualité et de gouvernance « L’agilité, si elle s’organise, ne se décrète pas, poursuit Stéphane Giauque : si aujourd’hui, nous bénéficions d’une bonne vélocité et d’une capacité à livrer de  nouvelles fonctionnalités en continu, c’est parce que notre data platform est toujours disponible et assure des temps de réponse particulièrement satisfaisants et concurrentiels ».

Une reconnaissance de la qualité, de la disponibilité et des performances de Data Cloud qui ne s’arrête pas aux frontières de l’entreprise : « notre utilisation de Snowflake est même devenu un argument de recrutement au sein de la DSI ! », sourit Stéphane Giauque.

Vers un déploiement de la plateforme Snowflake à l’ensemble du groupe Believe
Devenue l’un des piliers essentiels du système d’information de Believe, la plateforme Snowflake poursuit son déploiement avec l’intégration de nouvelles sources de données, et, grâce à une industrialisation nécessaire pour accompagner la croissance et l’innovation du Groupe, offre la possibilité à ses artistes, labels et experts digitaux  d’imaginer de nouveaux cas d’usage, utiles à leur métier. Et déjà, d’autres implantations géographiques de la société s’intéressent à ces nouvelles capacités qui les aideront dans leur quotidien.

En parallèle, l’équipe DSI en charge de son pilotage travaille à l’optimisation de la plateforme autour de projets data transverses, du renforcement des analyses prédictives (data science) ou encore, et plus pragmatiquement, de l’analyse budgétaire de la plateforme. Une approche FinOps qui a pour but de matérialiser un retour sur investissement déjà très positif en termes de confort d’utilisation, et bien sûr d’optimiser les coûts du cloud associés. 

« Avec la plateforme Snowflake, qui répond aux besoins et ne pose aucun problème en termes de disponibilité et de performances, la core team peut se concentrer sur sa véritable valeur ajoutée accompagner les artistes, les labels et les experts en marketing digital de Believe  dans leurs besoins concrets autour de la data. Une mission sur laquelle nous pouvons nous concentrer sans stress, grâce à l’industrialisation de la data offerte par le Data Cloud », conclut Stéphane Giauque.